Expérimentalo

05 mars 2017

Citation du jour

"Il suffit qu'une âme s'élève pour que s'élève l'ensemble de l'humanité." (Bernard Wéber)

Posté par spiriolette à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Projet de création littéraire

Inspirés par les célèbres auteurs et illustrateurs surréalistes : Claude Ponti et Christian Voltz, à notre tour, nous avons réalisé un livre sur le thème : "les métiers rigolos".

Nous voici en pleine création:

114849534

114849545

114849565

114849746

 

114849751

 

Exemples de textes obtenus et associés respectivement à chacun des 26 personnages:

-"Dentiste pour viande enneigée: il soigne aussi la neige elle-même. Avec son stéthoscope, il lui écoute battre le coeur." (Samuel)

-"Plombier pour coeurs peureux: il répare la tuyauterie et les coffres à bijoux. Ensuite, il vend les colliers et, grâce à l'argent gagné, il s'achète des lapins violets et bleus." (Bertille)

-"Gendarme pour pissenlis printaniers: il surveille que les fleurs vertes et bleues ne s'envolent pas." (Lucas M)

-Voici d'autres titres de métiers obtenus: "Pilote de Peppa Pig, Danseur de Patpatrouille, Pompier extincteur de crainte à poule, fabricant d'eau gentille, chirurgien pour zombies télécommandés, boulanger de roses violettes, coiffeur pour voitures sauteuses..." 

ect............

Sur le lien ci-dessous, vous trouverez le texte du projet: projets

Pour obtenir un résultat satisfaisant, comme chaque année pour ce type de projet, j'ai mis les photos et les textes dictés par les enfants sur un livre photo de photoweb. 

Je viens de reçevoir le livre relié par la poste et suis impatiente de ramener le trésors à tous les lutins!

 

 

 

Posté par spiriolette à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

masques Carnaval sur thème: les peuples du monde

20170304_145908

20170304_150358

 

Ils sont de taille humaine et peints à l'acrylique. Il ne reste plus qu'à les faire reproduire par mes moyennes section et l'on pourra décorer les murs de la maternelle avec. (Notre projet d'école est bien sur le thème: "s'ouvrir au monde, aux autres cultures".

Posté par spiriolette à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2017

Le danger des écrans pour nos enfants!

L'OGEC de notre école nous  demande, cette année, de réfléchir encore et de nous positionner clairement concernant le rôle à accorder aux écrans pour nos enfants. Nous tous, parents, accordons peut-être trop d'écrans à nos enfants? (Moi aussi avec mes enfants malheureusement!)

Une conférence avait d'ailleurs été offerte, il y a quelques années par l'APEL, à ce sujet. Cette dernière nous avait appris qu'il y a un lien puissant entre les capacités de concentration en classe et une certaine exposition aux écrans, notamment le matin avant de venir à l'école.

En tant qu'enseignante et nous en convenons avec mes collègues, j'observe de plus en plus de difficultés de concentration en classe et parallèlement, une augmentation de leur excitabilité.

Je m'interroge en effet et souhaite partager avec vous, chers parents, mes conclusions.

J'opterais personnellement pour un accès aux écrans limité, à savoir un temps d'environ 40 minutes par jour de télévision maximum en période scolaire (uniquement si l'enfant la réclame, en le prévenant bien avant pour le conditionner et en lui expliquant pourquoi en quelques mots) et pas le matin avant la classe. Les dessins animés avant la classe sont peut-être parfois pratiques sur l'instant , mais sur le long terme, c'est un piège, car elle sature les capacités et peut nuire à sa concentration en classe.

On sait que les enfants de maternelle ont déjà naturellement un faible temps d'attention, il ne faudrait pas la solliciter encore plus. Il n'est pas trop tard pour préserver nos enfants, en leur expliquant nos choix avec fermeté et bienveillance. S'ils râlent peut-être un peu au début, il nous remercierons plus tard.

En réalisant quelques recherches sur Internet, vous trouverez des informations plus précises, dont voici, ci-dessous un extrait:

"Selon plusieurs études, une trop grande exposition aux écrans en bas âge pourrait nuire également :

  • au développement du langage;
  • à la qualité du sommeil;
  • à l’attention;
  • au comportement (agressivité, passivité, estime de soi);
  • à la réussite scolaire;
  • à la santé en général (outre l’obésité et le surplus de poids : fatigue, maux de tête, problèmes de posture, mauvaise alimentation, hypertension, diabète de type 2, problèmes cardiovasculaires à long terme, etc.)

Conseils pour bien utiliser les écrans:

  • Limitez l’utilisation des écrans afin que votre enfant fasse aussi de l’activité physique et d’autres types de jeux.
  • Décidez avec votre enfant (lorsqu’il est en âge de comprendre) des moments où il peut utiliser les écrans. Mieux vaut déterminer un moment précis et limité dans le temps plutôt qu’un peu tout le temps.
  • Si possible, débranchez les écrans et rangez-les quand ils ne servent pas. Hors de la vue, ils sont moins tentants.
  • Il est conseillé de placer les écrans dans une zone passante où il sera possible de comptabiliser facilement leur temps d’utilisation.
  • Il est déconseillé d’installer un écran dans une chambre d’enfant et de le laisser regarder la télévision avant d’aller au lit.
  • Il est déconseillé d’allumer la télévision durant les repas. Cette habitude vous prive d’un moment d’échange et de dialogue en famille. De plus, l’écoute de la télévision durant les repas est associée à la prise de poids puisque nous sommes moins à l’écoute de nos signaux de satiété lorsque nous sommes distraits en mangeant.
  • Éteignez la télé lorsque personne ne la regarde. Il a été démontré que le bruit de fond constant de la télévision nuit aux apprentissages de l’enfant.
  • Restez avec votre enfant quand il regarde la télévision. Vous pourrez ainsi lui expliquer ce qui pourrait l’inquiéter, répondre à ses questions ou simplement discuter avec lui de son émission pour que cette activité passive devienne interactive.
  • Laissez à votre tout-petit le plaisir de contrôler la télécommande quand vient le temps d’ouvrir et de fermer le téléviseur. Il prendra donc conscience tôt que cette activité a un début et une fin.
  • Essayez de montrer l’exemple en évitant d’allumer un écran dès que vous avez un moment libre.
  • Assurez-vous que les films, les émissions et les applications que vous destinez à votre enfant correspondent à vos valeurs et qu’ils ne comportent aucun acte de violence ni aucun personnage qui pourrait effrayer votre tout-petit.

Tablettes et ordinateurs

  • Accompagnez votre tout-petit lorsqu’il fait des jeux sur la tablette, l’ordinateur ou un téléphone intelligent plutôt que de le laisser seul. Vous pourrez ainsi échanger avec lui lorsqu’il fait des découvertes ou de nouveaux apprentissages.

Ne vous fiez pas uniquement à la mention « contenu éducatif » pour choisir une application, car il n’existe pas de norme à ce sujet.

  • Favorisez les applications qui demandent à votre enfant de réfléchir et de participer activement au jeu plutôt que les activités passives comme le balayage répétitif de l’écran.
  • Choisissez des applications qui encouragent les interactions sociales. Par exemple, certaines offrent la possibilité de réaliser un dessin à plusieurs ou encouragent à communiquer.
  • Les applications qui permettent à votre enfant de faire des liens avec ce qui l’entoure sont aussi intéressantes. Par exemple, une application qui l’invite à trouver des objets en forme de triangle dans la maison et à les photographier avec votre aide sera plus enrichissante qu’une autre où il doit simplement reconnaître un triangle parmi d’autres formes.
  • Testez les applications avant de laisser votre enfant les utiliser et regardez bien les options offertes. Vous découvrirez ainsi si le jeu convient à l’âge de votre enfant. Privilégiez le contenu éducatif.
  • Le site canadien EduLulu peut vous aider à faire un choix parmi la variété de contenus éducatifs conçus pour les tablettes. Il propose des évaluations d’applications réalisées par des experts indépendants. Le site Entertainment Software Rating Board offre aussi un classement des jeux vidéo et des applications selon l’âge auquel ils sont appropriés.
  • Choisissez des applications exemptes de publicités. En bas âge, votre enfant n’a pas les repères pour distinguer clairement la publicité. S’il y est trop exposé, il risque de vous faire sans cesse des demandes pour obtenir ce qu’il a vu à l’écran.
  • Mettez en place un contrôle parental sur les écrans qui le permettent. Vous pouvez aussi télécharger des applications de contrôle parental comme POTATI.
  • Maintenez la luminosité des tablettes et des ordinateurs à 50 % afin, entre autres, de ne pas nuire au sommeil de votre tout-petit."

Source: http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/jeux/fiche.aspx?doc=ecrans-jeunes-enfants-television-ordinateur-tablette#_Toc466636868

 

Posté par spiriolette à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2017

Témoignage conso sur mon électroménager

Bonne qualité, depuis plusieurs années pour:

-notre bonne vieille machine à laver increvable depuis 10 ans environ et 4 personnes à charge: Edesa Led 550 (en plus, nous ne l'entretenons qu'en mettant un peu de vinaigre blanc une fois tous les 2 mois avec le linge).

-frigo: Brant Krysto

-micro-onde: Hitachi MR 6610

-four: Candy

-ordinateur: Xigmatek avec écran Samsung

Mais nous ne sommes pas satisfaits du sèche-linge: hot point Ariston TCDG54xB car le linge n'est jamais suffisamment sec et pour nettoyer les poussières que cela génère dans la grille à l'intérieur du tambour, ce n'est pas simple du tout, même avec l'aspirateur.


27 janvier 2017

Nouveaux jeux testés

Pour adultes et enfants, nous avons beaucoup apprécié:

-Opération survie (Bioviva)

- Magnetic travel games "Le monde aquatique" par Smart games (se joue seul dès 5 ans mais les adultes adorent aussi et les niveaux de difficultés sont en grands nombres)

-Bazar bizarre

-C'est pas faux!

-Rushhour

Pour enfants surtout, supers aussi:

-Les trois petits cochons (Smart games)(de 3 à 100 ans)

-Hop hop galopons (de 3 à 7 ans)

-Puissance 4 (avec les 4 à 6 ans)

 

14 janvier 2017

Avantages et inconvénients du poële à bois

On nous a offert un poële à bois (marque: Godin) depuis l'an dernier et je précise que nous habitons une maison d'environ 115 m2 garage inclus, (constuite en 2010-2011), tout en pied, près de Mâcon en France, en plaine, dans l'ain). Voici mon témoignage:

Avantages:

-Je me sens rassurée à l'idée d'avoir toujours chaud en cas de coupure d'électricité (surtout que finalement on en voit chaque hiver autour de nous!)

-Nous faisons clairement des économies par-rapport à notre ancien chauffage électrique au sol (environ 70 euros/mois de gagnés), en déduisant bien l'achat du bois et l'entretien.

-Cela chauffe bien toute la maison et la chaleur est particulière, agréable, assez diffuse (les chambres sont au fond du couloir...)

-Regarder le feu est plaisant, décoratif, c'est beau, (tout comme voir instinctivement se réunir la meute d'enfants, le chien et le chat autour, c'est mignon et convivial.)

Inconvénients:

-En tant que femme, si j'étais seule, je ne pense pas que je ferai forcément ce choix, car il faut créer puis entretenir le feu (perso, cela m'ennuie et cela n'est pas du tout anodin,  mais mon mari aime bien le faire, sans plus......Porter les buches (vaut mieux être bien portant!)...

-J'ai parfois  du mal à faire "prendre le feu", ce à quoi je ne m'attendais pas. Il démarre puis s'éteint souvent...Il faut trouver des ruses. Celle qui semble fonctionner le mieux: faire une sorte de petites tour de buchettes, ajouter du liquide inflammable sur les buchettes, installer autour deux buches assez serrées l'une l'autre autour des buchettes et lancer le feu , en laissant bien la porte entrouverte légèrement. Là, çà prend, mais bon courage! Ensuite, on rajoute une buche par-ci par là selon le besoin (encore faut-il rester à la maison, sinon il faut tout reprendre ensuite et la maison se sera refroidit...)

-Cela pollue l'air parait-il!(Je ne sais pas si le chauffage tout électrique était pire ou pas...)

-Il faut ramoner une fois par an parait-il!(Mon mari avait réalisé les calculs en amont pour penser à tout...)

-Il faut avoir l'espace de stockage des buches (et je conseille à l'intérieur même de la maison, voir avoir aussi une niche près du poële,  nous çà va).

-Il faut prévoir des livreurs sérieux de buches et du temps pour les accueillir.(Bon çà va, je chipote un peu...)

-Il faut ranger les buches une fois que les livreurs les posent dans le jardin...(Cela correspond mieux au travail d'un homme et qui n'est pas mal au dos...Ou alors payer quelqu'un pour le faire...)Il faut aussi prévoir quelques heures pour cela...

-Il faut balayer tous les jours autour.

-Il est pénible de ne pouvoir régler la chaleur, souvent il fait trop chaud, nous ouvrons parfois les fenêtres!

-Surveillez que cela ne tue pas vos plantes par trop de chaleur...

-Surveillez que cela n'épuise pas votre oxygène...(Gare aux migraines...) Nous nos plantes d'intérieur sont robustes et créent de l'oxygène en plus, alors à passe.)

-Il faut avoir un mur qui permette le feu...Ou des distances de sécurité avec les murs...Se renseigner (j'ai oublié).Et puis, le poële prend une certaine place.

Conseils "petit plus":

-Ce serait à refaire, je pense que j'opterai de nouveau pour le poëlle car mon mari assume, mais je prendrai un poële plus haut en hauteur pour préserver mon dos au moment d'entretenir le feu (et tout le monde prend de l'âge, anticipez...)

-Nous avons trouvé une sorte de pouf large et gracieux à installer devant, cela est joli et très pratique.

 

 

 

07 janvier 2017

Non au profit à tout prix!

Un détail qui tue: vous êtes quelqu'un qui vit de façon très modeste et en plus vous attrapez une maladie terrible qui vous cloue en lit d'hôpital durant des mois...

On ne vous donnent même pas la permission de vous évader un temps soit peu en regardant la tv car il faut la payer (et cher!)...

Cela ne devrait-il pas être gratuit? C'est inadmissible. Messieurs les politiciens, vous qui avez la prétention de pouvoir changer les choses,

voilà une demande qui va en ce sens: pitié, faites que le service de tv soit offert dans les hôpitaux (avec l'argent du contribuable, il n'y a pas de soucis).

Posté par spiriolette à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2017

Après-midi hivernal...

15781589_10211471092631327_3842114821034451217_n

15826142_10211495072310804_9097747850167667646_n

15895190_10211495071950795_7248646184724394925_n

Je me suis amusée à customiser mes bocaux et leur coller des étiquettes poétiques et parfois drôles...

(ex: lézard-licorne, souffle à souffle, enfant intérieur, zone d'ombre, ect...)

Pour cela, j'ai utilisé de la peinture en bombre (j'ai fais un effet bicolore bleu et or), des boutons de tiroirs, mes vieux bracelets, voilages, dentelles, rubans, broches, ...

Sympa pour des idées de cadeaux de Noël en les remplissant de gourmandises...

 

Posté par spiriolette à 20:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2016

Quelques gestes écolos à partager ...

Voici une liste de quelques idées /gestes quotidiens (et quelques témoignages) pour protéger notre belle planète (sans prise de tête!!!):

-Mesdames, pour éviter de pourrir les océans avec vos vieilles serviettes hygièniques, optons soit (comme moi) pour le stérilet qui coupe les règles (pour moi aucun soucis depuis 5 ans! Et quelle tranquillité: plus de règles, de douleurs et déprimes liées aux hormones!!!)

Si non, si vous préférez, (comme une personne  proche de moi qui en est aussi ravie), utilisons les "cups"(ou coupes menstruelles).

Voici une vidéo pour plus d'explications:

 

 

-A Noël: au lieu d'enrober vos cadeaux avec du papier, trouvons divers tissus avec rubans et récupérons-les une fois le cadeau offert pour vos prochaines offrandes... (PS: les tissus peuvent aussi être de la récup de vos vieux vêtements ou des housses de coussin...)

_Pour le sapin, achetons ou fabriquons une fois pour toutes un faux sapin (ou un vrai en pot à replanter après). Nous, nous utilisons un faux sapin et tout le monde est ravi (on ne pense même pas à en acheter un vrai, les enfants s'en balancent aussi...)

-Pour les cadeaux offrons plutôt des expériences sous forme de services (ex: soins esthétiques, restau, voyages, ...) ou des objets récup.

-Notre pelouse: je suis complètement satisfaite de la mienne que je n'arrose jamais et qui est toujours (ou presque) verte car composée de trèfles (et autres herbes, pelouse libre).

-Ayons un compost et des poules.

-Utilisons des lingettes en tissus réutilisables, lavables, (ou de simples gants de toilette) pour nous laver ou démaquiller à la place du coton.(Je témoigne aussi de ma satisfaction! En plus elles sont jolies et on peut aussi en offrir à ceux qu'on aime... )Nous pouvons trouver ce genre de choses à acheter (et toutes sortes de produits écolos sympas comme les sacs à vrac, sacs à pain, lingettes nettoyables pour remplacer les papiers Sopalin, serviettes hygiéniques lavables, productions perso, shampoing solide, produits corporels, ...et de partages d'expériences ou demandes variées), créons maison  en nous inscrivant sur le groupe: zd production sur facebook et en, allant voir les marchandises à acheter dans la catégorie: photo.)

-Utilisons une yahoutière (j'aime beaucoup la nôtre).

_Utilisons des tawachis à la place des éponges.

-Lisons (et offrons) le livre : La famille presque zéro déchets, il est très intéressant, notamment sur les bases de nos choix, drôle et non culpabilisant et il partage les recettes pour fabriquer soi-même ses produits courants (savons, produits ménagers, ect...)Il aborde aussi l'esprit général et motive avec humanité.

Voici leur site:

 

zero déchet family

Notre famille a décidé de réduire ses déchets au maximum. Objectif, zéro déchets pendant 1 an ! Vous pourrez partager avec nous cette aventure, les problèmes rencontrés et les solutions apportées. Tout cela sous forme d'articles, photo et bien sûr de BD !

http://www.famillezerodechet.com

 

-Privilégions les achats sur les vides-greniers, ou les sites de récup (ex: le bon coin)...En plus nous ferons des économies et vivrons des aventures.

-Ayons un récupérateur d'eau de pluie pour arroser nos plantes (pensons à le vider en hivers pour ne pas qu'il éclate s'il gèle...)

-Achetons les produits de saisons et de proximité.

-Utilisons des boîtes en verre plutôt qu'en plastique pour nos aliments à ranger chez nous...(mais terminer nos vieilles boîtes avant de les jeter...)

-Eteignons nos lumières et appareils électriques inutiles.

-Privilégions les douches au bains et ne nous lavons pas forcément tous les jours si nous pouvons éviter (sauf dents et visages et mains...)Le corps n'en a pas besoin, cela l'agresse même. Lavons_nous par exemple un jour sur deux tout le corps (sauf en cas de besoin, de transpiration excessive; l'été, ect...)

-Achetons des gros pots familiaux plutôt qu'en emballages individuels.

-Ne buvons que l'eau du robinet potable (je ne fais que cela et m'en porte très bien, en plus elle est bonne.)si votre eau de robinet est correcte, donc pas besoin d'acheter des litres à trimbaler ...

-Vérifions que nos robinets de fuient pas...

-Ayons le réflex récup.

_Offrons des objets écolos pour faire plaisir, mais aussi pour que nos amis les découvre et les utilisent toujours ensuite! (ex: shampoings solides, lingettes nettoyantes en tissus réutilisables (visage ou ménage), déodorant/ capsules wc/lessive, bocaux en verre customisés, nourriture bio, ...)

-Offrons, échangeons...(aussi grâce à Internet et des sites tels que: jedonnetout.com ou encore donnons.fr)

-Evitons les hallogènes.

-Utilisons les services des bibliothèques, ludothèques et tous les systèmes d'échanges, d'alternatives (ex: Le sel, les voisins solidaires, ect...)

-Remplacons nos sacs plastiques par des sacs réutilisables...

-Plantons des arbres, de la végétation à maximum...(ex: aussi sur les toits d'immeubles ou maison, le haut des cars, en étages, ect...)

_Evitons de trop laver la voiture.

 

Autres idées avec un peu de prise de tête parfois (ou pas selon votre localisation), mais bon...  :

-Trions nos déchets.

-Ayons un potager.

-Achetons nos aliments et fleurs chez les agriculteurs près de chez nous, ou associations écolos 'paniers livrés, ect...

-Fabriquons nous-mêmes nos consommations (ex: hygiène, beauté, cadeaux à offrir, ...)Perso, nous avons essayé: la lessive, le dentifrice, les crèmes de jour, le produit vaisselle, les produits ménagers, le produit pour les toilettes,  et les pastilles de lave-vaisselle. Résultat: pour des personnes débordées: nous continuons le dentifrice 'à base d'huile de coco et curcuma), la crème de jour (nous l'avons simplement remplacée par de l'huile de coco et en sommes très contents), les produits ménagers (remplacé par de l'eau et du vinaigre blanc, moitié moitié) et le produit vaisselle remplacé par le savon de Marseille (c'est tout!). Pour le reste, c'est selon notre état...

Voici un lien très utile:

 

25 produits chers du commerce à remplacer par des ingrédients simples et bons marché

1- Le démaquillant (visage et yeux) : remplissez la moitié d'un flacon vide et propre d'huile d'amande douce et l'autre moitié d'eau florale de bleuet (à trouver en magasin bio). Une autre recette : utilisez pure sur votre coton de l'huile de coco. 2- Les masques capillaires : appliquez sur vos longueurs de cheveux de l'huile d'olive.

http://consommonssainement.com

 

-Cuisinez nous-même et avec des produits bio achetés dans des lieux respectueux de l'environnement.

-Soyons végétariens.

-Réparons nos objets au lieu d'en acheter de nouveaux si nous pouvons.

-Déplacons_nous en privilégiant les transports en commun, vélos, à pied, trains, trottinettes, covoiturage (il y a des sites pour cela) ou voitures électriques ou à propulsion aquatique...

-Ayons des toilettes-sèches.

-Installons un système sur les embouts des robinets pour optimiser le débit...Pareils pour nos toilettes, selon si on a besoin de plus ou moins d'eau...

-Certains utilisent les serviettes hygiéniques ou couches de bébés lavables...Chacun son courage et son temps libre...

-Utilisons les énergies bio (ex: électricité solaire, éolienne, ...)Après, chacun son budget...

-Organisez des battus pour ramasser des déchets abandonnés dans la nature (ex original sympa aussi: un jogger ramasse un déchet dès qu'il fait un jogging... Il parait qu'il y a une assoc pour cela.)

_Utilisons des produits non toxiques si possible (ex: peinture, produits ménagers, maison, ...)

 _Choisissons une piscine naturelle (espèce de mare avec plantes nettoyantes) plutôt qu'une véritable piscine.

 

 

 

25 décembre 2016

Ci-dessous: Ceci n'est pas une prière, c'est...

2 acryliques, format 50x40 cm, mêlant poésie et peinture.

 

20161223_193623

20161223_194637

Extrait des écrits sur le tableau:

"Ceci n'est pas une prière, mais j'aime t'envelopper de poésie hystérique, te déraciner discrètement, allonger tes limites, te dépraver comme un bon vin et boire en riant tes idées organisées au bout d'une laisse.

Ceci n'est pas une prière mais un envoûtement, une concentration de ta présence en moi, bourrasques chevauchant mon esprit tordu, hautement calculateur, à tondre un de ces jours.

Ceci n'est pas une prière, c'est un refuge, un saut dans ton âme, une embrassade ressourcante, tonifiante, sportive jusqu'aux poumons écumants.

Rassure toi rien ne peut arriver et surtout pas le goût des rêves d'enfance, encore moins l'art à l'état liquide, les déséquilibres de l'alternance, se promener sans culotte au fond d'un parc gorgé de soleil, une cohérence amoureuse, une sensualité bordeline, garder ses vêtements pour une petite insertion professionnelle...

Ceci n'est pas une prière, c'est un présent irradiant, un usage frénétique de grands mots pour voiler mon angoisse, toute la croûte spongieuse de mes pathologies sophistiquées, mes névroses à ton égard, j'avoue dans un râle étrange." (D.Tissot)

Et ci-dessous, la seconde intitulée: les détails.

20161225_141736

20161225_141759

Et la citation précise: "On dit que le diable se cache dans les détails, les anges aussi." (Lamotte)

Posté par spiriolette à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2016

Pour jouer à se poser des questions durant les longs voyages en voiture avec son amoureux (se)

 

Voici un lien avec toutes sortes de questions pour passer le temps...

Mon premier défi 30 jours à la sauce Heureux Chemin.

J'adore compléter des défis 30 jours sous forme de question à répondre. C'est une source importante de contenu pour mon blog sans trop d'efforts pour trouver un sujet, et c'est aussi une occasion pour faire de l'introspection sur des sujets plus ou moins légers.

http://www.unheureuxchemin.com

 

 

Posté par spiriolette à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 août 2016

Maduraï en Inde (août 2016)

Nous n'avons eu le temps que de visiter le temple magnifique dédié à Parvati l'épouse de Shiva (Dieu de la destruction/renaissance et de la vérité).

Ce fut sublime et envoûtant. Un grand merci aux hindouïstes qui nous permettent de visiter leurs temples.

20160818_121733

20160818_122615

20160818_122715

20160818_122723

20160818_122804

20160818_123358

20160818_123509

20160818_123854

20160818_123910

Ci-dessous: notre petit garçon de 5 ans (son anniversaire le 8/05 s'est fait à Mahabalipuram), revenu avec une veste de prine indien!

20160820_153542

Ma conclusion suite à ce voyage en Inde:

Les inconvénients: la chaleur intense et humide, la misère(cliché réel) et la conduite mal réglementée des indiens, très dangereuse. Les prix sont cachés, il faut négocier sur tout (sur chaque petit taxi-moto (quasi aucun acceptait d'allumer leur compteur, on devait alors parlementer à chaque fois avant sur le bon prix de la course et ceci dans chaque ville! Epuisant, même si pas cher...)La fatigue des villes, le bruit débile et constant des klaxons (trop de testostérones...)Qualité de l'air en ville très moyen...

Les bons côtés:

-la culture et la spiritualité passionnante (notamment la magie de l'hindouïsme que je conseille, comme moi, de découvrir avant même de visiter les temples car cela nous permet de mieux comprendre.) Les temples partout et de toutes sortes, si émouvants.

-le peuple: franchement beau et sympathique. Plutôt extraverti.

-le mélange du traditionnel et de la modernité.

-la qualité des couleurs et des associations (saris toujours somptueux, sens de l'harmonie innée pour les couleurs), odeur de jasmins délicieuse dans les cheveux de toutes les femmes.

-le sentiment d'immensité et la nature (mais nous aurions tant aimé plus la découvrir).

-les prix, beaucoup plus accessibles qu'ici (restau pour environ 5 euros chacun, hôtel environ 20 euros la chambre pour 2, massage d'1 heure pour 17 euros (sauf dans les hôtels un peu plus...), les vêtements, tissus somptueux, épices, bijoux, parfums, ...

-la nourriture variée et bonne (mais j'avoue que la France m'a clairement manquée à la fin).

 

 

Posté par spiriolette à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Thanjavur: Inde du Sud-Est (août 2016)

 

20160814_094828

20160814_094900

20160814_094927

20160814_123743

20160814_124139

20160814_124617

20160814_133634

Temple immense et magnifique à visiter, palais et hôtel super choisi car piscine avec verdure (ce qui ne fut pas si facile à trouver et nous avions vraiment besoin de nature, fleurs...)

Posté par spiriolette à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pondichéry: Inde du Sud-Est ( août 2016)

 

20160812_180229

20160812_180643

20160812_180651

20160812_185126

20160812_191508

Nous ne sommes pas restés suffisamment longtemps pour me faire un avis. Nous avons choisi un hôtel avec piscine: bonne pioche pour nos enfants et nous! Après, nous choisissions que des hôtels avec piscine: plein de beaux souvenirs aquatiques.

Posté par spiriolette à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mahabalipuram en Inde du Sud Est

20160806_164302

Ci-dessous: plein de jolies ruelles colorées. (Ces photos datent d'août 2016.)

20160808_104043

20160809_101205

Plusieurs magasins et tailleurs de pierres un peu partout.

20160810_111426

IMG_5779

Ce fut mon lieu favori durant ces 2 semaines. Nous y sommes restés 5 ou 6 jours je crois. Plage somptueuse et grande! Beaucoup de pêcheurs.

20160806_182808

Ci-dessous: notre premier hôtel "Yaruna"tout proche de la plage  (très sympathique car la vue en haut durant nos repas était superbe (voir première photo de la série), avec la climatisation, SPA et le personnel charmant et la cuisine  correcte.

20160806_184527

Ci-dessous, plusieurs temples au bord de l'eau à visiter.

20160807_111100

20160810_154359

Ci-dessous: restau le yogi: super et photo du dessus sa vue devant un temple.

20160810_154439

IMG_5832

Ci-dessous: le restau-bar que nous y avons préféré: le yogi. L'esprit du lieu est formidable, la déco, le personnel et la nourriture top. On peut même s'y allonger et flâner en plein centre ville.

IMG_5954

Ci-dessous: notre fille qui prend des cours de surf sur la plage: inoubliable!

IMG_6015

 

 

Posté par spiriolette à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bangalore

Voyage en Inde du sud-est en août 2016...

20160805_111821

20160805_112159

20160805_113134

20160805_141508

IMG_5733

20160805_112142

 

20160805_182446

IMG_5721

IMG_5737

Nous ne sommes restés que 2 jours mais je retiens de cette ville: l'aéroport, le magnifique parc (nous on a choisi l'hôtel juste devant et l'on a pas regretté), le temple (dédié à Vischnu: dieu de la bonté et protecteur de l'ordre). J'ai adoré l'atmosphère magique et ses chants méditatifs, la nourriture et les multiples commerces et marchés.

Posté par spiriolette à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tableau acrylique: buste rouge

112245322_o

 

Posté par spiriolette à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2016

Citations coup de coeur, encore et encore...

"Le poète est un parasite sacré (...) Vous n'avez pas à vous battre. Les boxeurs se battent pas les poètes." (M. Houellebeck)

"Avoir un CV me parait un point fort. J'en compose donc un, que je limite à cette notation: j'aime me promener sans culotte."

(M. Houellebeck)

"Quiconque n'a pas été injurié par un siamois en colère ignore ce qu'est le blasphème."

(Lilian Jacjson Braun)

"Rire, ce n'est pas fuir la réalité. C'est plonger corps et âme en pleine existence."

(Alexandre Jollien)

 

Posté par spiriolette à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2016

Faites votre 180 degrés et Te Laisse pas faire! Aider son enfant face au harcèlement scolaire, d'Emmanuelle Piquet


Faites votre 180 degrés et Te Laisse pas faire! Aider son enfant face au harcèlement scolaire, d'Emmanuelle Piquet

Faites votre 180 degrés et Te Laisse pas faire! Aider son enfant face au harcèlement scolaire, deux ouvrages d'Emmanuelle Piquet.

  • L'analyse de ces deux ouvrages pourrait se résumer ainsi:

Les personnes rencontrent un problème relationnel qui les font souffrir (ex: enfant harcelé par ses camarades de classe, ou autre relation toxiquee,  secrétaire se faisant quotidiennement humilier et rabaisser par un collègue...) et contre lequel ils se sentent impuissants, ainsi que leur entourage (parents, amis, ...)

Emmanuelle Piquet cherche à les aider efficacement, en se basant sur des préceptes intéressants:

1/Les victimes sont elles-mêmes puissantes sur ce qui leur arrive, contrairement à ce qu'on et qu'elles croient souvent. C'est à elles souvent de trouver une nouvelle attitude et idée nouvelle pour renverser la situation. (Elles peuvent la trouver aussi grâce à autrui (ex: conseils, réconfort), mais ce sont elles qui agiront directement le plus souvent face aux agresseurs.)

2/Les victimes ne sont pas sélectionnées par leurs agresseurs parce qu'elles sont différentes d'une manière ou d'une autre (ex: roux, gros, bon à l'école, ...)mais parce qu'elles ne savent pas ou ne peuvent pas se défendre et que cela se devine(ex: par une posture physique de soumission, une situation de solitude, leur pauvreté, un corps fragile, un manque de répartie, ... On attaquera moins facilement un grand roux d'1,80 m musclé et autoritaire!)

3/En agressant, les harceleurs pensent obtenir un avantage (ex: ils pensent se rendre ainsi plus "populaires" par exemple...)et n'ont pas ou pas assez de désagréments. La victime ne parvient pas à les blesser.

Dans le champs scolaire, faire intervenir un adulte (ex: parents, prof, éducateur, directeur, médiateur, ...) serait contre-productif souvent. En effet, cela donnerait à penser que la victime ne serait effectivement pas capable de se défendre seule et lui ferait confirmer une totale perte de prestige (l'honneur qu'elles recherchent et qui expliquerait leur réticence à avoir recours aux adultes pour les aider).  Les agresseurs se complaisent ainsi dans leur sadisme et leur reproduisent sous différentes formes et intensité, ou de façon plus sournoise, plus cachée s'ils sont menacés de sanctions par les adultes encadrants).

4/Souvent, les agresseurs réels sont en fait surtout une seule et même personne. Il s'agit souvent d'un " leader" accompagnée de ses "disciples manipulés" qui créent la bande. 

5/Cette personne obtient son autorité par la crainte sur la plupart des autres, notamment la crainte d'être exclu socialement (ex: "sans amis" à l'école, ou "licencié" au travail, ...) ou que l'on le violente, dévoile un secret honteux, ...

6/Ainsi, les victimes sont menacées plus ou moins directement, mais aussi les suiveurs s'ils ne "suivent pas suffisamment", ou les protagonistes neutres, voir les sympathisants de la victime (ex: "ceux qui n'osent pas défendre la victime pour justement ne pas être agressés à leur tour")...

7/Le sentiment de popularité de l'agresseur, ou de crainte d'être rejeté pour les autres, passeraient au-dessus de la morale, la compassion (si tant est qu'elles sont capables d'accéder à ce stade intérieur), même chez les autres acteurs de la situation...Cela expliquerait que la moralisation ou la communication non-violente ne marcherait pas sur ce type de situation (ex: tentatives répétées dans les écoles). 

8/Il vaut mieux accueillir les émotions de la victime que les refouler. Elles sont révélatrices, libératrices, utiles  et ont besoin d'être clairement exprimées (parfois dans un cadre ritualisé peut aussi aider préconise l'auteure), pour être dépassées et parfois affrontées volontairement (ex: la peur). Certaines émotions prennent le pas sur d'autres ou les inhibent (ex: la peur et la tristesse sur la colère). La peur entraîne aussi une confusion et une difficulté d'actions-réactions pertinentes.

Face à cette mécanique perverse, la psychologie comportementaliste employée par l'auteure propose:

1/ D'établir un "état des lieux".

Avec l'aide de la psychologue/auteure des ouvrages, les victimes décrivent la situation et les différentes stratégies déjà mises en place plus ou moins consciemment par eux-mêmes et/ou leur entourage, pour se tirer de ce mauvais pas. Il s'agit là d'une phase permettant le recueil d'informations pertinente servant par la suite à cibler une nouvelle piste pour mieux s'en sortir (ex: un ado décrit et constate que lorsqu'il se fait frapper et insulter par trois autres, ces derniers emploient des insultes homophobes régulièrement).

2/Comprendre et faire formuler la volonté de la victime face à sa situation, sans se laisser porter par des évidences. En effet, parfois la victime a une interprétation différente de la nôtre, de la relation et sa volonté doit être précisée par elle-même.

3/Résumer, reformuler ensemble la structure de la situation, en la faisant clairement valider par la victime.

4/Chercher ensemble des idées de nouveaux comportements à adopter par la victime face aux agresseurs, avec pour condition de créer une ou plusieurs conséquences négatives pour eux, des désagréments suffisamment forts, ce qui manquait jusque là. (Et c'est là qu'intervient la créativité géniale de l'auteure!)

5/Obtenir une totale adhésion de la victime pour les mettre en place sur le terrain, face aux agresseurs.

6/La mise en place des nouveaux comportements dans la réalité. Ils sont souvent à l'opposé de ce que les victimes faisaient ou disaient jusque là. (Ex: un ado qui évitait de répondre aux provocations sur un profil "facebook anti-lui" se met à diriger lui-même cet espace Internet en l'inondant de commentaires , en en ajoutant, tout en mettant en lumière les défauts des agresseurs...Ou encore une secrétaire martyrisée par son jeune boss qui faisait tout pour être discrète et transparente, se met à le draguer ouvertement et lourdement à la moindre nouvelle agression, ...)

7/Réaliser des bilans avec l’ancienne victime" puis l'aider à conscientiser les mécanismes l'ayant conduite à "devenir puis ne plus être une victime", afin qu'elle ne reproduise pas le schéma par la suite dans sa situation actuelle, mais aussi dans les contextes à venir et qu'elle développe confiance en elle.

 "Avant de se libérer de sa prison, il faut d'abord en voir les barreaux." (proverbe hindou)

  • Mes impressions personnelles: un grand merci à cette auteure passionnante et éprise de justice qui fait résonner à merveille notre propre besoin d'harmonie relationnelle et de protection.

J'ai particulièrement apprécié les anecdotes si vivantes et permettant de mieux comprendre, sa pensée limpide , la nuance et la prudence de son propos.

L'un des messages que j'en retire c'est l'espoir. Personne n'est enfermée dans son rôle de victime.

"Conquérir sa joie vaut mieux que s'abandonner à sa tristesse." (André Gide)

Que ceux qui se sentent assommés sous la peur et le sentiment de fatalité reprennent confiance en leur pouvoir, qu'elles continuent de chercher des solutions car il y en a. A nous de trouver des ressources, d'être créatifs, d'oser chercher des conseils, ... Qu'elles ne baissent pas les bras, tout n'est jamais perdu, malgré ce que les apparences nous laissent supposer.

"On est toujours plus fort que ce que l'on croit." (Tary Len't)

Ces ouvrages sont intéressants pour tous car, même si nous ne sommes pas directement concernés ou dans le secteur de l'enseignement (ou de l'éducation), il s'y évoquent des mécanismes relationnels qui concernent tout le monde et sont très utiles pour nous-mêmes mais aussi pour aider efficacement autrui ou nos enfants, élèves, ...

Par ailleurs, j'ai aussi beaucoup apprécié la conférence donnée par Emmanuelle Piquet sur les émotions de l'enfant (mais adaptée à tous). Ce fut instructif et le ton vraiment drôle. Je me souviens avoir beaucoup ri ce soir là, ce à quoi je ne m'attendais pas et qui à lui seul était déjà un motif de déplacement. Beaucoup de pressions se libérèrent sur toute l'assemblée: encore merci à Emmanuelle Piquet et son équipe.

J'attends les prochains ouvrages avec impatience!

"A cause de l'oppression de la souffrance nait le goût du savoir, afin de trouver le moyen de supprimer cela." (Samkya Karika)